Fédération du Rhône

Fédération du Rhône
Accueil
 
 
 
 

La section du PCF de Givors taguée par l’extrême droite !

 

Dans la nuit de samedi à dimanche, la section du PCF de Givors a été taguée par des autocollants du GUD. Cette nouvelle dégradation intervient après la récente présentation du candidat FN pour les municipales de Givors…Voici le communiqué de Raymond Combaz, secrétaire de la section :

 

Les nostalgiques de Pétain, et les enfants du Front national à l’œuvre !!!

Après les insultes, l’agression verbale et tentative d’intimidation à l’encontre des jeunes militants du PCF qui collaient des affiches (en plein jour) par les « sbires » d’ Antoine Melliès candidat Front National aux prochaines élections municipales, c’est le GUD  Lyonnais qui a sévit sur Givors. La nuit de Samedi à dimanche, car ils ont peur de se montrer à visage découvert, ils ont recouvert la vitrine de notre local de leurs autocollants racistes et haineux.

Nous dénonçons et condamnons  avec la plus grande fermeté ces actes, comportements et propos qui portent gravement préjudice à la démocratie et à la République.

Nous sommes particulièrement scandalisés par les agissements et les déclarations de ceux qui n’hésitent pas à aller se recueillir sur la tombe de Mussolini, déclarent vouloir « abattre la République, ou à défaut lui casser la gueule » ; ou encore font référence au Maréchal Pétain.

Rien ne masquera jamais les fondements antirépublicains et autoritaires de l’extrême droite. Des faits graves et violents se multiplient dans notre pays. Ils ne sont pas tolérables. Notre vigilance est totale, nous dénoncerons chaque acte ou déclaration.

Dans cette atmosphère pesante et grave, nous appelons tous nos concitoyens à la plus grande lucidité et à résister face à tous les discours haineux, racistes et xénophobes.

Nous joignons nos voix au « Message des Déportés », lu dans toutes les mairies à l’occasion de la Journée du Souvenir et de la Déportation :

 « Tant que nous pourrons prendre la parole, nous devons dire aux générations nouvelles que c’est surtout dans les moments de crise que ressurgissent les discours antidémocratiques , xénophobes, racistes et antisémites, dans lesquels elles doivent discerner les thèses de ceux qui ont exterminé les juifs d’Europe, massacré les tziganes , déporté et fusillé les Résistants.

Aujourd’hui, il est essentiel qu’elles reconnaissent dans d’autres discours, les vociférations d’Adolf Hitler et la voix de Philippe Pétain. Ainsi averties,  pourront-elles combattre le danger s’il se présente.

Nous lançons aujourd’hui, un appel à la vigilance, au respect de l’être humain, de sa dignité et du droit à la différence. Ce message que nous adressons aux jeunes générations  se veut partie prenante de la construction de l’avenir. »

Comme le disait le poète dramaturge allemand  Bertolt Brecht : « Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. »

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.