Fédération du Rhône

Fédération du Rhône
Accueil
 
 
 
 

Réponse de René Balme à Ornella Guyet, suite à son article diffamatoire sur Rue89

Élections législatives des 10 et 17 juin 2012 - 11ème circonscription du Rhône
René BALME Candidat titulaire, Maire de Grigny &  Dominique RODET, candidate suppléante élue à Communay

www.balme2012.info

Dans un article publié mercredi 30 mai sur Rue89, Ornella Guyet, pseudo journaliste, s’est livrée à mon endroit
à un véritable travail de démolition.
Si cette personne m’avait attaqué sur mes engagements politiques, le démocrate que je suis en aurais simplement
pris acte.
Seulement voilà, et pour des raisons qui restent à être vérifiées, madame Ornella Guyet s’est acharnée avec une violence extrême sur ma personne.
De son billet, il ressort que je serais antisémite, homophobe, que le site internet que nous avons créé collectivement
en 2001, « oulala.net», serait «un site marqué par sa ligne éditoriale complotiste, et sur lequel on retrouve
nombre d’écrits dignes de l’extrême droite la plus crasse».

Une abjection absolue, fondée sur une haine à laquelle de toute ma carrière politique, je n’ai jamais été confronté.
L’homme et l’élu que je suis, le militant syndical que je fus, a toujours été porté par des valeurs d’humanisme,
considérant indéfectiblement qu’un projet, quel qu’il soit, n’a de raison d’être que s’il place en son coeur l’humain.
Ornella Guyet se prétend «journaliste indépendante» et s’autorise, pour asseoir une notoriété fangeuse, à jeter
en pâture quiconque n’a pas l’heur d’avoir des positions similaires aux siennes. J’ai naturellement attaqué en
diffamation cette triste plumitive ainsi que le journal qui l’emploie pour injure publique. Car je ne peux admettre
d’être ainsi traîné dans la boue moi qui, depuis toujours, ai combattu les injustices, me suis sans faillir rangé du
côté des opprimés, me suis systématiquement placé du côté droit et de la justice, que cela concerne le citoyen qu’on veut expulser de chez lui ou le peuple auquel on a confisqué la terre.Je ne peux admettre cette ignominie qui consiste à faire de moi un homophobe, à laisser penser que je serais
le complice objectif des dictateurs de ce monde, alors même que j’ai fait de la démocratie, et notamment la
démocratie participative, l’axe de la politique municipale grignerote.
L’homme politique et l’homme tout simplement que je suis ne peut accepter qu’une soit disante journaliste,
en mal de reconnaissance, se permette de lancer sur la toile des informations, non simplement fausses et
calomnieuses mais qui, de plus, portent atteinte à mon honneur et à ma dignité.
Tous ceux qui me connaissent, qui me fréquentent tant dans le cadre de mes fonctions électives que dans
le cercle de ma vie privée, se disent non seulement consternés mais également littéralement écoeurés par
le contenu de ce torchon. Ceux là savent que je fais de l’amitié, de la solidarité, du respect mutuel un axe majeur
de la conduite de ma vie. Madame Guyet, par ses propos, se discrédite et par là même, entraîne dans sa
déchéance ceux qui, comme Rue89, lui ouvrent leurs colonnes.
Notons que Rue89 ne dit pas un mot de mon site personnel consacré à mes activités politiques et municipales
www.rene-balme.org, ni de mon site de campagne
www.balme2012.info. Sur ces deux sites là, c’est moi qui écrit les articles, ce qui n’est pas le cas sur Oulala.net.

Soutien de Martial Passi, maire de Givors
Je viens d’apprendre que mon ami René Balme était l’objet d’attaques
ignobles, mettant en cause les valeurs de solidarité et de fraternité qui régulièrement
nous rassemblent dans les luttes contre toutes les formes de racisme
et d’antisémitisme.
Il est particulièrement scandaleux de véhiculer des rumeurs calomnieuses
et de faire des amalgames honteux et insupportables, notamment à la veille
d’une échéance électorale.
C’est encore plus ignoble quand il s’agit d’un citoyen engagé comme René
Balme, dont les valeurs de gauche sont profondément marquées par l’humanisme,
l’antiracisme et la solidarité, et dont tout le combat vise à faire reculer
la haine, le rejet de l’autre et toutes les formes de discrimination.

En tant que président de son comité de soutien, je peux témoigner de l’engagement
total et complet de René Balme pour l’avènement d’une société respectueuse
des différences sachant se nourrir de toutes les diversités.

Depuis de nombreuses années je côtoie René balme lors de manifestions et
de combats politiques motivés par la défense des droits et des libertés.
Trop souvent nous y déplorons l’absence de ceux qui aujourd’hui donnent
des brevets d’antiracisme et d’antisémitisme en distillant leur venin au service
de basses manoeuvres électorales en vue de freiner la dynamique du Front
de gauche portée, pour ces élections législatives, par René Balme et sa suppléante
Dominique Rodet.
Parce que je sais que certaines attaques sont plus douloureuses que d’autres,
je veux témoigner ma profonde sympathie à René Balme et lui dire, s’il en était
besoin, que ces attaques renforcent encore davantage mon soutien et espère
qu’il en sera de même pour une grande partie de la population.

Martial Massi, maire de Givors,
Conseiller général du Rhône,
Président du comité de soutien

Contre l’obscurantime, pour la liberté de penser, pour l’humain d’abord votez René Balme et Dominique Rodet

Les 10 et 17 juin 2012

Paul Ariès m’a communiquépar mail son soutien. Il met en avant les combats qui sont lesnôtres, notamment contre l’extrême droite et toutes les dérives racistes et homophobes.
Danielle Lebail, secrétaire départementale du PCF, m’a fait part de son écoeurement faceà de telles méthodes ignoblesqui voudraient faire ignorer 40 ans de militantisme à gauche dela gauche et 30 ans de mandat d’élu aux côtés de la population grignerote.
Jean-vincent Jehanno et Armant Creuz se sont dit particulièrement outrés par laméthode qui ignore le combat politique d’un homme intègre et dévoué, pour ne s’intéresser qu’à des ragots de bas étages.
Raymond Combaz, résponsable de la section de Givors s’est dit indigné que l’on puisse attaquer un homme et un élu
aussi intègre et dévoué à lacause des autres.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.