Fédération du Rhône

Fédération du Rhône
Accueil
 
 
 
 

Lyon 1° / Nawel Bab-Hamed: « Le lien social passe par une culture partagée »

Article du journal Le Progrès du 21/05/2012

Le 1e arrondissement se veut Culturel, interculturel, un véritable quartier des arts. Quelle est sa politique culturelle?

  • Nawel Bab-Hamed, 4e adjointe à la mairie du 1er, en charge de la culture. Les habitants du 1er sont régulièrement conviés à prendre part à des visites leur permettant de découvrir les structures culturelles de leur arrondissement. Rencontre avec Nawel Bab-Hamed, 4° adjointe, en charge de cette délégation.
  • Comment définiriez-vous la politique culturelle pour le 1er ? Il faut une politique structurelle qui s'inscrit dans la vie de l'arrondissement et de la société en général. Le lien social passe par une culture partagée, l'art en est l'un des véhicules. La vie culturelle du 1 er est dense. Nous essayons d'être à la hauteur de la demande des habitants.
  • Comment travaillez-vous? Avec Nathalie Perrin-Gilbert (maire du 1er ), nous oeuvrons en harmonie. D'où l'accueil favorable par les citoyens, lorsque nous avons créé la commission « culture » au conseil de quartier. Aussi avons-nous intégré des habitants dans la commission qui préparent les expositions proposées par la mairie.
  • Quel est votre rôle? Mon action est d'accueillr les citoyens pour leur apporter des conseils, des moyens et croiser les projets. Nous n'avons pas vocation à subventionner les projets, mais nous avons un rôle de relai avec la mairie centrale et les autres délégations de la mairie du 1 er . Malheureusement, nous n'avons pas, dans les mairies d'arrondissement, de services culturels. Quelle est votre dernière réalisation ? Une victoire, l'ouverture du Lavoir, impasse Fleyselle.
  • Un souhait ? Oui, faire vivre les lieux « vides », comme l'ancienne école des Beaux-arts, qui amplifierait le rayonnement culturel de la ville de Lyon. Notamment sur l'aspect laboratoire artistique. Nous avons aussi besoin d'espaces d'expressions libres, pour les graffeurs, l'affichage libre... et de les faire respecter.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.