Fédération du Rhône

Fédération du Rhône
Accueil
 
 
 
 

Communiqué de presse de Danielle Lebail, Secrétaire départementale de la fédération du Rhône du P.C.F. au sujet du cinquantième anniversaire du drame de Charonne

Communiqué de presse de Danielle Lebail, Secrétaire départementale de la fédération du Rhône du P.C.F et Conseillère Régionale, au sujet du cinquantième anniversaire du drame de Charonne

Le 8 février 1962, le régime colonial – contraint d’accepter l’indépendance de l’Algérie - se vengeait, en réprimant au métro Charonne, une manifestation contre les crimes de l'OAS. Sur instruction de Roger Frey, Ministre de l'Intérieur et sous les ordres du Préfet de Paris, Maurice Papon - qui entre 1940 et 1944, avait ordonné la déportation de centaines de familles juives - la police a réprimé, jusqu'au meurtre, la foule qui manifestait pacifiquement. On relèvera 9 morts (communistes et syndicalistes de la CGT) et des centaines de blessés.

Pendant 20 ans, la commémoration de Charonne fut interdite. Cinquante ans après le drame, le crime d'Etat n'est toujours pas reconnu.

Au contraire, la droite au pouvoir sous Sarkozy et son extrême, persistent à encourager les nostalgiques de « l'Algérie française » avec leur discours de croisade. A Perpignan, c'est le Ministre des Armées, Gérard Longuet qui s'y est collé dans le sillage de Marine Le Pen.

Quant au Ministre des Affaires Etrangères, Alain Juppé, il s'est même permis une scandaleuse ingérence en recommandant aux autorités algériennes de fêter avec «modération» le cinquantième anniversaire de l'indépendance. Il faut que cesse l'instrumentalisation des frustrations et des drames qui ont marqué la fin de la colonisation de l'Algérie ; cesser de mettre du sel sur les plaies de l’histoire, pour alimenter un fonds de commerce de haine et de ressentiment.

Danielle Lebail Mardi 7 février 2012  

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.